RÉVEIL : JE SENS LE CHU DU NOIR…

Publié le par Myriam Payonne

 

 

             

 

REVEIL : JE SENS LE CHU DU NOIR…

Réveil : je sens le chu du noir, non pas le jour.

Quelles heures, déjà, ô quelles noires heures

De nuit ! Mon cœur, quelles visions ! Par quelles voies !

Et quelles à subir tant que tarde encor l’aube !

J’ai témoin pou ce que j’avance. Or, quand je dis

Heures, j’entends années, j’entends vies. Et ma plainte

Est cris sans nombre, cris lancés comme des plis

Perdus vers le très cher qui vit las ! hors d’atteinte.

Je suis fiel, aigreur. Dieu, selon sa loi profonde,

M’a fait goûter l’amer : mon gout propre : os, chair, sang

Ont charpenté, rempli, comblé le maléfice.

Self-levain de l’esprit, sûrit une pâte aigre.

C’est le lot des damnés, et leur fléau doit être

Comme je suis le mien, leur moi suant ; mais pire.

 

 

                         Gerard Manley Hopkins

 

Suite Hérodiade. D'après Mallarmé

Publié le par myriampayonne

hérodiade

 

Oui, c'est moi, pour moi, que je fleuris, déserte !

Vous le savez, jardins d'améthyste, enfouis

Sans fin dans de savant abîmes éblouis,

Ors ignorés, gardant votre antique lumière

Sous le sombre sommeil d'une terre première,

Vous, pierres où mes yeux comme de purs bijoux

Empruntent leur clarté mélodieuse, et vous,

Métaux qui donnez à ma jeune chevelure

Une splendeur fatale et sa massive allure !

Quant à toi, femme née en des siècles malins

Pour la méchanceté des antres sybillins,

Qui parles d'un mortel ! selon qui, des calices

De mes robes, arôme aux farouches délices,

Sortirait le frisson blanc de ma nudité,

Prophétise que si le tiède azur d'été,

Vers lui nativement la femme dévoile,

Me voit dans ma pudeur grelottante d'étoile, 

Je meurs !

 

                                      040                                                                                                    

Hérodiade I. 2009, 12.5 x 15 cm

 

  

                                     037.JPG

 Hérodiade II. 2009 12 x 17.5 cm

 

 

                                     207.JPG

 Hérodiade III. 2009, 16.5 x 13.5 cm

 

 

 

                    N.            238.JPG

 Hérodiade IV. 2009, 16.5 x 13.5 cm

 

 

 

                                N.     119.JPG

 Hérodiade VI. 2009 14.5 x 11.5 cm

 

 

Relief.

Publié le par Myriam Payonne

Relief.

 

 

Relief.

 

 

Carnac

Publié le par Myriam Payonne

Carnac

 

 

Carnac

Gabriel

Publié le par Myriam Payonne

Gabriel

Tournesol

Publié le par myriampayonne

Tournesol

 

Tournesol, 19 x14 cm

Hibiscus

Publié le par myriampayonne

077.JPG

Hibiscus. 2009, 27 x 23 cm

 

 

 

 

 

  Hibiscus, 21,5 x 26 cm

Hibiscus. Fusain, 21,5 x 26 cm

Hibiscus. Fusain, 21,5 x 26 cm

Marines

Publié le par Myriam Payonne

 

 

Elle ôte et donne mémoire, la mer

                             Hölderlin

 

 

Marine I. Fusain, 2008.15 x 19 cm

Marine I. Fusain, 2008.15 x 19 cm

 

 

 

Marine II. Fusain, 2008.  22,5 x 15 cm

Marine II. Fusain, 2008. 22,5 x 15 cm

 

 

 

Marine III. Fusain, 2008. 20 x 13,5 cm

Marine III. Fusain, 2008. 20 x 13,5 cm

Marines

Publié le par myriampayonne

064

  12 x 9 cm

 

 

 

 

 

247.JPG

    2011, 10 x 20 cm

 

 

 

 

 

028.JPG

   2011, 10 x 20 cm

 

 

 

 

Feux

Publié le par myriampayonne

139.JPG

 Feu I. 2010, 24 x 18 cm

 

 

 

145.JPG

 Feu II. 2010, 21,5 x 16 cm

 

 

 

175.JPG

  Feu III. 2010, 20 x 15 cm

 

 

 

142.JPG

 Feu IV. 2010,  21,5 x 16 cm

Mimosa

Publié le par myriampayonne

088.JPG

Mimosa. 2011, 32 x 40 cm

Acacia

Publié le par myriampayonne

381

Acacia. 2011, 64 x 39 cm

Paysage

Publié le par myriampayonne

 

014-copie-1.JPG

 Huile sur toile, 33 x 41 cm

 

 

 

 

009-copie-2.JPG

    2009.  24,3 x 17 cm

 

 

 

 

008-copie-1    

    2009, 27,5 x 15 cm

 

 

 

 

005

    2009, 27,5 x18 cm   

 

 

 

 

   293.JPG

   23 x 15,5 cm

 

 

 

 

 007--2-.JPG

   15,5 x 21 cm

 

 

 

113-copie-1.JPG

23 x 15,5 cm

 

 

 

 

171.JPG

23 x 15,5 cm

Branches mortes

Publié le par myriampayonne

252

  Branches mortes I. 2011, 37 x17 cm

 

 

 

025

Branches mortes. 2011, 23 x 17 cm

Dessins

Publié le par Myriam Payonne

282.JPG    

23 x15,5 cm

 

 

Paysages et figures humaines

Publié le par myriampayonne

210

2011. 16 x 18 cm

 

 

 

 

 

  100 5474

 

 

 

 

 

 

322.JPG

2009. 23 x 15,5 cm

 

 

 

 

054

    2009. 29 x 25 cm

 

tryptique         

 

 

 143.JPG

    2012.

 

 

 

 

048.JPG

      2012. 42 x 53 cm

 

 

 

 

 

117.JPG

      2012

 

 

100.JPG

23 x 15,5 cm

 

 

 

 

061--2-.JPG

2008. 16,5 x 13 cm

 

 

 

 

280 

   2008. 23 x 15,5 cm    

 

 

 

 

126

2008. 15 x 9 cm

 

 

 

 

285

2008. 23 x 15,5 cm

 

 

 

 

076

L'éclair nocturne, 15,5 x 13 cm

Pour accompagner un poème de Fouad Gabriel Naffah

Publié le par myriampayonne

 

 

                          NAUFRAGES

 

Qui rallume au soleil les encensoirs de sable

Et refoulant la chair facile du passé

Retrace reparus les rapports effacés

Et quelles mains la veille obscurément noyées

Abordent au matin des lâches repentirs

En abjurant la rime et maudissant la rame

Quel poète ou marin sauvé d'un faux naufrage

La voix tremblante encor d'avoir failli s'éteindre

Murmure au sol fidèle infaillible à ses pieds

L'aventure inédite aux dangers fluctueux

Quel bipède couché sous forme de navire

Puis rendu sans dommage à sa foi verticale

Ayant chassé le sel embusqué dans ses yeux

Et le liquide oubli logé dans ses oreilles

S'amuse à publier les amours des Sirènes

Ignorant que la mer l'écoute et le surveille 

En attendant le soir d'un sûr et vrai naufrage.

 

 

018

1 2 > >>